1915

Mariano Saderra ouvre à Barcelone un petit atelier artisanal dédié à la réparation et à la fabrication de parapluies.

En 1915, dans le marché populaire de Sant Antoni à Barcelone, Mariano Saderra, oncle du grand-père de l’actuel propriétaire, décide d’ouvrir un modeste atelier où il passe de longues heures à créer et à réparer des parapluies. C’étaient alors des temps difficiles mais l’amour qu’il ressentait pour son travail devint sa meilleure récompense.

Bientôt, son savoir-faire se transmet de bouche à oreille et de nombreuses personnes viennent à son atelier et font confiance aux bonnes mains de l’artisan.

Ainsi commence l’histoire d’une grande saga de créateurs de parapluies.

Mariano Saderra
1932

Son neveu Eduardo López Llorente prend la relève et ouvre sa première boutique

L’affaire se développe et Mariano Saderra prend son neveu Eduardo López Llorente comme apprenti. Le coup de cœur d’Eduardo pour ce métier est immédiat ; il tombe amoureux d’un métier qui lui permet de donner libre cours à sa créativité et à son imagination.

Bientôt le neveu hérite de l’affaire et inaugure le premier magasin de vente, de fabrication et de réparation de parapluies au numéro 157 de la rue Sepúlveda à Barcelone.

C’est en 1932 que le nom d’Eduardo López apparaît pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise. Un nom et une famille dont la passion pour ce métier remonte à plus d’un demi-siècle.

Eduardo López Llorente
1940

La grenouille, symbole et image de l'atelier de l’artisan

C’est à cette époque qu’Eduardo López commença à dessiner l’icône qui deviendra l’emblème de la boutique.

Dans ces années-là, l’atelier-boutique était déjà bien connue des habitants de la ville mais Eduardo voulait aller plus loin. Il voulait que le public associe ses parapluies à une image facile à retenir et étroitement liée à la prospérité et à l’eau. De sa puissante imagination naît l’idée d’une grenouille, symbole de chance, de renaissance, de renouveau, de fertilité, de leadership, de transition et de métamorphose.

Eduardo décide d’incorporer sur les deux côtés de la façade extérieure de la boutique, deux panneaux de bois avec un dessin de grenouilles: l’une vive et joyeuse avec un parapluie neuf qui représentait la vente de parapluies et l’autre triste et contrariée avec un parapluie cassé qui était l’annonce de l’atelier de réparation.

1968

Transformation et changement. PARIMEX et la marque VOGUE fashion in the rain voient le jour. Eduardo López Cabré, troisième génération

Une année de changements et de transformations à laquelle se joint également Eduardo López Cabré, fils de l’ancien propriétaire et père de l’actuel dirigeant de l’entreprise.

Eduardo hérite de la tradition artisanale apprise dans l’atelier de son père et conserve la grenouille, l’icône que son père a créée.

En l’honneur du symbole de l’entreprise, l’atelier connaît une importante métamorphose cette année-là. Le nouveau propriétaire, encouragé par l’excellente évolution de l’entreprise, constitue Parimex, acronyme du nom PARaguas IMportación EXportación, et décide de créer la marque Vogue qui, dès le premier moment, fit la différence par sa qualité et l’exclusivité de ses créations devenant ainsi une référence dans le secteur.

L’humble atelier de la rue Sepúlveda devient une usine qui déménage ensuite dans la rue San Salvador de Ripollet, près de Barcelone. Les bureaux et le centre de design se situent alors dans la rue Miquel i Badia à Barcelone.

Eduardo Lópes Cabré
1982

Expansion et consolidation internationale de PARIMEX-VOGUE. Eduardo López Sampedro, quatrième génération

Parimex poursuit son évolution et son expansion internationale mais sans oublier ses origines : celles d’une famille dédiée depuis le début du XXe siècle à la création de parapluies. Un sentiment qu’Eduardo López père inculque à son futur successeur et actuel propriétaire de l’entreprise, Eduardo López Sampedro, qui est le leader de la quatrième génération de la famille.

Eduardo López hérite non seulement de l’amour de ses prédécesseurs pour ce métier mais aussi de leur esprit entrepreneurial. C’est cette passion qui dynamise l’expansion internationale de VOGUE en promouvant la marque aux États-Unis, en Corée, en France, au Royaume-Uni, au Portugal et sur 30 autres marchés internationaux majeurs.

Eduardo López Sampedro
1999

Les exportations augmentent. L'usine de Ripollet devient un centre logistique important pour la distribution nationale et internationale

La consolidation internationale de l’entreprise entraîne un nouveau changement : l’usine de Ripollet, qui remplaça le petit atelier fondé en 1915, devient un important centre logistique divisé en deux grands entrepôts: l’entrepôt numéro 1 servant de plate-forme pour servir quotidiennement, “Just in Time”, toutes les commandes nationales et internationales, et l’entrepôt 2 pouvant accueillir toutes les collections et disposer d’un stock de produits permanent.

2010

Vision d'avenir et de renouveau. Le pari de la vente en ligne et des réseaux sociaux

Le voyage de cette famille centenaire se poursuit au XXIe siècle. Eduardo López parie fermement sur la communication via les réseaux sociaux et sur la vente en ligne de parapluies en achetant le domaine paraguas.es qui s’appelle actuellement paraguasvogue.com.

Ces deux médias donnent à Eduardo l’occasion de reprendre contact direct avec le public et de promouvoir la vocation de service qui a commencé en 1915 dans l’humble atelier de l’oncle de son grand-père.

Web Paraguas Vogue
2019

Présentation mondiale de la nouvelle ligne de produits : les sacs à dos waterproof Parimex Urban...

Aujourd’hui, en 2019, Eduardo López Sampedro perpétue l’essence qui a donné naissance à l’entreprise : progresser et se transformer pour s’améliorer et prospérer, comme l’illustre l’icône de la grenouille qui accompagne la famille depuis 1940.

L’évolution s’est matérialisée par la création d’une ligne de produits innovants, les sacs à dos PARIMEX URBAN… dont l’image de marque est représentée par la grenouille emblématique, récupérée par le propriétaire actuel pour rendre hommage à tous ses prédécesseurs et rappeler cet atelier boutique où l’histoire de Parimex commença à être écrite.

Comme il se doit, les nouveaux sacs à dos sont également waterproof. L’eau et la pluie, avec sécurité, confort et design, sont toujours présents dans l’entreprise. La grenouille de Parimex représente ces valeurs et a son propre nom : Xuva.

Aujourd'hui, Parimex continue de se transformer et d'évoluer, toujours accompagné de sa grenouille emblématique : Xuva, et trace peu à peu l'avenir de la cinquième génération de la famille.